Politiques et sociétés

Politiques et Sociétés, edited by Anne-Marie Motard, aims to deepen our understanding of contemporary society from an international perspective.  Concentrating on English-speaking countries, it uses a multi-disciplinary approach to bring together research into the societal trends and developments that are shaping today’s world.

La série Politiques et Sociétés, dirigée par Anne-Marie Motard, se propose d’observer les évolutions récentes des sociétés contemporaines en suivant une démarche pluridisciplinaire. La série vise à étudier les phénomènes sociétaux dans les pays anglophones en les insérant dans une perspective comparative internationale élargie.

Responsable de la série : Anne-Marie Motard

Comité de lecture
Pr Moya Jones (Université Michel de Montaigne – Bordeaux III),  Professor Lord Morgan (The Queen’s College, Oxford University), Pr Pierre Lurbe (Université Paul Valéry – Montpellier III), Pr Mike Parsons (Université de Pau et des Pays de l’Adour),  Dr Nick Parsons (School of European Studies, Cardiff University),  Pr Hubert Peres (CEPEL-Université Montpellier I),  Pr Marc Smyrl (Université de Denver, U.S.A.).

 _________________

indentitediversite2013

Identité et diversité : créations, discours, représentations
Anne-Marie Motard

La réflexion sur la définition d’une « identité », qu’elle soit nationale, groupale ou communautaire, et, en contrepoint, les difficultés engendrées par la reconnaissance de multiples formes de « diversité » ont pris une place centrale dans le débat public de la plupart des pays européens au cours des dernières années. Ces questions font par ailleurs l’objet d’un nombre croissant de créations artistiques, particulièrement révélatrices des tensions inhérentes au double mouvement d’affirmation et de différenciation identitaires. La question de l’exil et de l’intégration soulevée par l’intensification des flux de migration internationale contribue à mettre en évidence les paradoxes de la rencontre, voire de la confrontation, entre maints aspects de la culture d’origine et de la culture du pays d’accueil. Cet ouvrage aborde les thèmes de l’identité et de la diversité en croisant les regards des chercheurs en sciences sociales et littérature contemporaine avec ceux d’acteurs de la « diversité » dans une perspective comparative internationale, et vise à proposer des pistes de réflexion sur ces notions controversées, fluctuantes, polymorphes.

_________________

Dévolution, identités et nationalismes. Une mise en perspective européenne du cas britannique
Anne-Marie Motard (coord.)

Cet ouvrage collectif vise à mettre en perspective, par une approche pluridisciplinaire, la « dévolution » en Europe, c’est-à-dire le processus de redistribution des pouvoirs politiques, législatifs et administratifs au profit de l’échelon régional. Le cas du Royaume-Uni constitue l’élément central de l’étude mais celle-ci s’enrichit d’autres expériences européennes qui apportent un éclairage comparatif à un phénomène à la fois spécifiquement britannique et représentatif de mouvements de fond, politiques et institutionnels, plus larges. La « dévolution » prend des formes variées selon les pays concernés : ses logiques, ses sources de légitimité et ses mises en œuvre sont diverses, tout comme le contexte historique et culturel dans lequel elle s’effectue. Au Royaume-Uni, l’un des actes les plus importants de la première législature du gouvernement New Labour, dirigé de 1997 à 2007 par Tony Blair, a été la mise en place d’une décentralisation sans précédent des pouvoirs au profit d’institutions représentatives démocratiquement élues au pays de Galle et en Écosse. Les auteurs examinent la manière dont cette « dévolution » fonctionne et dont elle est appréhendée, non pas en isolant le cas britannique mais en l’évaluant au regard d’autres expériences européennes, notamment en Italie et en Espagne.

Les commentaires sont fermés.